Les aspirations professionnelles des jeunes salariés

Emploi et insertion professionnelle

Les aspirations professionnelles des jeunes salariés

Que veulent les jeunes salariés ? Le Céreq, dans une étude de décembre 2020, tente de répondre à cette question et dresse un panorama des aspirations professionnelles de ces actifs.

Qu’ils envisagent de progresser en interne, de regagner du temps pour leur vie personnelle ou encore de ne rien changer, tous rendent compte de la place déterminante de la qualité du travail dans les souhaits professionnels qu’ils formulent.

Près d’un tiers d’entre eux mettent en avant un souhait de progresser dans leur entreprise. Leur objectif de gagner en responsabilité. Ils sont 86% à déclarer que leur travail implique d’apprendre des choses nouvelles, et 73% à estimer pouvoir utiliser pleinement leurs compétences.

16 % des jeunes salariés visent avant tout à gagner en autonomie et envisagent de créer leur propre entreprise. Il s’agit massivement de jeunes hommes travaillant plus souvent dans de petites entreprises du commerce ou de la réparation automobile. Bien que jugeant leur travail intéressant, ils mettent en avant un fort souhait d’évolution professionnelle assorti d’une montée en responsabilité.

22 % des jeunes salariés envisagent en priorité une meilleure conciliation entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle et familiale (22%).

91% des salariés de cette classe déclarent souhaiter se former. La formation peut revêtir des formes variées : leur entreprise a plus souvent recours aux formations en situation de travail, et l’entraide dans le travail est une pratique plus courante.

Consulter l’étude 

Ajouter un commentaire sur le site