De l’exil à l’emploi, l’accompagnement version AERé

Paroles d'acteurs

De l’exil à l’emploi, l’accompagnement version AERé

S'insérer professionnellement n'est pas toujours simple. Mais lorsque l'on est une personne réfugiée qui ne maîtrise pas le français, n'a pas de réseau, ni la connaissance du marché du travail et des codes culturels, la tâche est immense.
L'association AERé croit qu'il est possible de faire se rencontrer les compétences de ces personnes qui veulent travailler, et les besoins des entreprises.

Margaux Dupont, coordinatrice des programmes, explique comment le programme "Accélération Vers l’Emploi et la Carrière" (AVEC) accompagne des groupes pendant une durée de 3 à 8 mois pour une formation théorique et pratique aux métiers de la vigne et du vin.

Un reportage de Cap Métiers à lire dans notre Scoop it !
"Initiatives locales et Paroles d'acteurs".

Ajouter un commentaire sur le site