Dynamiques agricoles au sein du périmètre du SCoT de Tulle

Emploi et insertion professionnelle

Dynamiques agricoles au sein du périmètre du SCoT de Tulle

La Draaf publie un nouveau diagnostic territorial sur le territoire de Tulle, occupé par l'agriculture à plus de 40 % de son espace.

L’élevage de bovins allaitants de race limousine, production principale, valorise plus de 90 % de la sole agricole, majoritairement composée de prairies. Il concourt ainsi largement à l’identité paysagère mais également à l’activité économique du territoire.

Sur la dernière décennie, la sole agricole demeure stable et relativement préservée de l’artificialisation, mais le nombre d’exploitations diminue régulièrement et le moindre renouvellement des exploitants constitue un point de vigilance.

En 2015, forêt et agriculture investissent 92 % de l’espace au sein du périmètre du SCoT de Tulle. Le massif forestier couvre 41 500 hectares et représente près de la moitié de la superficie du territoire. L’élevage de bovins viande est présent sur l’ensemble du territoire, mais il affiche une plus forte concentration au nord-ouest du territoire.

Pour faire face à la question du renouvellement des générations, enjeu majeur de la filière agricole, et contribuer à la formation professionnelle des futurs actifs agricoles, le territoire peut s’appuyer sur l'Eplefpa Edgar Pisani-Tulle-Naves qui peut ainsi répondre à la majeure partie des besoins en formation professionnelle agricole du territoire, quelle que soit la voie d’enseignement : scolaire, apprentissage ou continue.

En 2015, selon le recensement de la population, 4 % des emplois au lieu de travail sont agricoles, contre 6 % dans le reste du département. En 2018, les exploitations agricoles ont employé 460 personnes représentant au total 117 équivalents temps plein, soit 9 % du volume de travail salarié agricole du département.

40 % de cet emploi salarié concerne des contrats à durée indéterminée, contre moins de 30 % sur l’ensemble du département. Par ailleurs, l’offre d’emploi salarié semble plus dynamique que dans le département : entre 2011 et 2018, le volume de travail salarié agricole a progressé de plus de 20 % au sein du périmètre du SCoT, contre 10 % en moyenne sur le département

Lire le diagnostic

En savoir plus sur le territoire corrézien et le CRF Métiers de la production agricole et des aménagements paysagers.

Ajouter un commentaire sur le site