Nouvelle recommandation européenne en faveur de la jeunesse

Emploi et insertion professionnelle

Nouvelle recommandation européenne en faveur de la jeunesse

Le Conseil de l’Union européenne a adopté une nouvelle recommandation "Un pont vers l’emploi – Renforcer la garantie pour la jeunesse", le 30 octobre 2020.
Cette recommandation remplace celle du 22 avril 2013 sur l'établissement d'une garantie pour la jeunesse (La Garantie Jeune en France).

L’objectif de cette garantie renforcée est de proposer à tous les jeunes, de 25 à 29 ans, un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant la perte de leur emploi ou leur sortie de l'enseignement.

Pour pouvoir bénéficier de ce nouveau dispositif, les jeunes devront s'inscrire auprès d'un prestataire de la garantie pour la jeunesse.

Le Conseil recommande aux Etats membres de :

  • Renforcer le recensement des jeunes qui ne travaillent pas et ne suivent pas d'études ou de formation (NEET) pour permettre le soutien personnalisé dont ils ont besoin ;
  • Utiliser les projections nationales et locales disponibles pour identifier les compétences recherchées sur le marché du travail, en accordant une attention particulière aux spécificités régionales du marché du travail et aux obstacles rencontrés par les jeunes vivant dans des zones rurales ou éloignées ou dans des zones urbaines défavorisées ;
  • Renforcer les systèmes d'alerte et de suivi afin de repérer les personnes qui risquent de faire partie des NEET, tout en contribuant à prévenir le décrochage du système d'éducation et de formation ;
  • Utiliser des outils de profilage pour concevoir des plans d'action individualisés ;
  • Evaluer les compétences numériques de tous les NEET qui s'inscrivent au dispositif de la garantie pour la jeunesse, en veillant à ce qu’il soit proposé à ceux qui en ont besoin une formation préparatoire spécifique pour améliorer leurs compétences numériques ;
  • Utiliser les cadres de compétences existants, les outils d'évaluation et d'autoévaluation et les outils de validation pour aider les jeunes à saisir les possibilités offertes par les secteurs en plein essor et les préparer aux besoins du marché du travail en mutation ;
  • Utiliser des aides à l'emploi ciblées pour générer des débouchés permettant aux jeunes de s'intégrer durablement sur le marché du travail ;
  • Faciliter le retour des jeunes dans le système d'éducation et de formation en diversifiant l'offre de formation continue (par des parcours d'apprentissage flexibles, la formation en milieu professionnel, des programmes de transition, des programmes de seconde chance …) ;
  • Suivre les jeunes après qu'ils ont accepté une offre, afin de contrôler leur intégration sur le marché du travail ...
Consulter la recommandation

Ajouter un commentaire sur le site