200 000 emplois créés dans la filière électrique d'ici 2030

Compétences et besoins de l'économie

200 000 emplois créés dans la filière électrique d'ici 2030

À la suite de la signature d' un EDEC le 9 avril 2019 par l’ensemble des Fédérations professionnelles de la filière électrique et par 4 Fédérations syndicales, la filière électrique propose, pour la première fois, un diagnostic chiffré et partagé des emplois liés au secteur (Système Electrique, Bâtiment, Industrie, Infrastructures pour la Ville et Mobilité) ainsi que des métiers qui recrutent.

La filière devrait permettre de créer 200 000 emplois supplémentaires à l’horizon 2030. 30 % des métiers sont déjà sous tension.

300 000 des 600 000 emplois de la filière sont dans les branches du système électrique. 40 % de ces derniers relèvent de la production électronucléaire, 33 % du transport et de la distribution d’électricité et 16 % de la production d’énergies renouvelables. Le bâtiment emploie 220 000 personnes dont les deux tiers dans la rénovation et l'entretien énergétique d’immeubles existants et 20 % dans les constructions neuves.  

L’Edec cherche à répondre à trois objectifs principaux :

  • réaliser une étude quantitative pour dresser un état des lieux des besoins de la filière à l’horizon 2030,
  • dresser une étude qualitative pour cartographier les métiers en tension,
  • huit préconisations articulées autour de trois axes dédiés respectivement à l’adaptation de l’offre de formation, au développement de l’attractivité de la filière, et à la place des territoires dans l’anticipation d’une GPEC territoriale.
La pénurie pour certains profils sera problématique : c’est l’exemple des ingénieurs d’étude, des data analysts ou des responsables techniques d’affaire.

En savoir plus

Ajouter un commentaire sur le site