Plan France Relance : les aides à l'emploi et à la formation

Formation tout au long de la vie

Plan France Relance : les aides à l'emploi et à la formation

Le plan de relance présenté le 3 septembre comporte un volet cohésion avec des mesures d'aides directes à l'emploi et à la formation :

  • Formation des jeunes sur les secteurs stratégiques et porteurs (1,6 Md €)
    - 10 0000 formations qualifiantes via les Pactes Régionaux d’Investissement dans les Compétences, avec une revalorisation de la rémunération des stagiaires
    - 16 000 formations de la santé et du soin pour les infirmiers et les aides-soignants
    - 15 000 actions d’évaluation et de formations certifiantes aux savoirs numériques via un abondement du CPF
    - 35 000 places de formation à l'AFPA pour les 16-18 ans
    - 30 000 places supplémentaires de formation dans l’enseignement supérieur
    - 27 000 places supplémentaires pour les néo-bacheliers pour accompagner les réorientations et les élèves en CAP vers le diplôme et une insertion professionnelle

  • Aides à l’embauche des jeunes et des personnes handicapées (3,2 Mds €)
    - aide à l’embauche de jeunes entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021, décret déjà paru (voir notre info).
    - aides à l’apprentissage et aux contrats de pro, décrets déjà parus (voir notre info)
    - aide au recrutement d'une personne handicapée sans limite d’âge jusqu’au 28 février 2021 (elle serait de 4 000 €), aide à l’apprentissage sans limite d’âge et aide au contrat de pro.

  • Renforcement des compétences et transformation de la formation professionnelle (1 Md €)
    - augmentation du nombre d'actifs en formation (400 000) via les dispositifs Pro A et CPF de transition
    - transformation de l’appareil de formation pour un ajustement plus rapide à l'évolution des métiers et des besoins en compétences : digitalisation de la formation et innovation pédagogique, optimisation des plateaux techniques, recours aux tiers-lieux.

  • Maintien de l’emploi et des compétences : (7,6 Mds €)
    - développement de l’activité partielle de longue durée (APLD) mise en œuvre depuis le 1er juillet 2020
    - abondement du FNE-Formation (1 Md€ sur 2020- 2021) pour financer des formations de favoriser l'employabilité.

  • 300 000 parcours d’accompagnement supplémentaires vers l’emploi (1,3 Mds €)
    - 400 millions € pour la Garantie jeunes, l’accompagnement intensif jeunes par Pôle emploi, le PACEA et l’accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation (SESAME)
    - 900 millions € pour les parcours emploi compétence (PEC), les CIE et l’insertion par l’activité économique (voir notre info)
    - 49 millions € pour l’accompagnement à la création d’entreprises.
Lire l'ensemble du plan ou voir la video de sa présentation

Ajouter un commentaire sur le site