Panorama 2020 des mobilités professionnelles des cadres

Compétences et besoins de l'économie

Panorama 2020 des mobilités professionnelles des cadres

Outre la crise sanitaire, la pandémie de Covid-19 a engendré une crise économique, qui, compte tenu de son ampleur, a des conséquences sur le marché de l’emploi cadre, et notamment sur les comportements des entreprises et des cadres en matière de mobilité. C’est une des conclusions apportées par une récente étude de l’Apec.

Sous l’effet de la crise liée au Covid-19, la dynamique du marché de l’emploi cadre est bouleversée et la mobilité externe des cadres pourrait baisser de façon importante. L’Apec souligne une forte baisse du volume des offres d’emploi cadre et note que de nombreuses entreprises renoncent à leurs recrutements ou les décalent.

Les secteurs nécessitant une main d’œuvre importante ou qui ont connu un arrêt complet durant le confinement sont les plus touchés : hôtellerie, restauration, commerces non alimentaires, services aux particuliers, transport aérien, événementiel, industries manufacturières…

Début 2020, près de 7 cadres sur 10 envisageaient une démarche pour modifier leur environnement de travail dans les trois prochaines années. La mobilité externe était alors la forme la plus souvent plébiscitée.

Au reste, l’Apec indique que la part des mobilités contraintes ou subies pourrait augmenter de façon significative. Beaucoup de cadres pourraient faire face à une situation de chômage ou être contraints de changer de fonction ou de métier.

Consulter l’étude 

Ajouter un commentaire sur le site