L’apprentissage, entre crise économique et plan de relance

Paroles d'acteurs

L’apprentissage, entre crise économique et plan de relance

En ces temps de déconfinement progressif, le monde de l’apprentissage doit faire face à des perspectives préoccupantes au regard de la situation économique. Les entreprises doivent en priorité assurer le redémarrage de leur activité, voire leur survie. Les questions de formation passent au second plan pour beaucoup d’entre elles.

Raphaël Arbina, président de l’ARDIR, association régionale des directeurs de CFA, constate la baisse du nombre d’offres de contrats mais se déclare confiant pour la rentrée prochaine, grâce notamment au plan de relance du gouvernement. Pour lui, le mois de septembre sera le véritable «juge de paix ».

Consulter l’article réalisé par Cap Métiers dans sa série consacrée aux prestataires de Nouvelle-Aquitaine face au Covid-19.

Vous pouvez toujours apporter votre contribution en sollicitant l'équipe Rédaction de Cap Métiers.

Ajouter un commentaire sur le site