Aide spécifique d'urgence aux étudiants en situation de précarité

Formation tout au long de la vie

Aide spécifique d'urgence aux étudiants en situation de précarité

Pour répondre aux difficultés de certains étudiants en situation de précarité du fait de la crise sanitaire, une aide spécifique d'urgence de 200 € non renouvelable, peut être attribuée par le CROUS :

  • aux étudiants ayant perdu leur emploi ou n'ayant pu réaliser tout ou partie d'un stage gratifié du fait de la fermeture au public de l'établissement où ils exerçaient ou devaient exercer ou de la baisse de son activité durant la crise ;
  • aux étudiants ultramarins en mobilité en métropole au moment de la mise en œuvre des mesures d'interdiction de certains déplacements prises pour faire face à l'épidémie.
Les premiers doivent être inscrits en France dans une formation initiale d'enseignement supérieur, hors apprentissage, quelle que soit leur nationalité, boursier ou non-boursier.

L'étudiant ayant perdu son emploi doit avoir exercé une activité, d'au moins 8 heures par semaine, pendant au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020, dans le cadre d'un ou de plusieurs contrats de travail, auprès d'un ou de plusieurs employeurs et l'exécution du dernier contrat doit avoir été interrompue avant son échéance initiale et au plus tard le 1er juin 2020.

Les stages gratifiés sont les stages qui étaient obligatoires avant la crise sanitaire et dont la durée aurait dû être d'au moins 2 mois organisés dans le cadre d'une convention de stage prévoyant un début d'activité au plus tard le 1er juin 2020. En cas de stage interrompu avant son échéance initiale, l'interruption doit être intervenue entre le 17 mars et le 1er juin 2020.

La demande d'aide est à déposer sur www.etudiant.gouv.fr rubrique « messervices.etudiant.gouv.fr », accompagnée des pièces justificatives.

Circulaire du 11 mai 2020 modifiée le 14/5

Ajouter un commentaire sur le site