Des préconisations d'emploi et de formation en faveur des territoires ruraux

Emploi et insertion professionnelle

Des préconisations d'emploi et de formation en faveur des territoires ruraux

Dans son rapport remis le 26 juillet dernier, la Mission "Agenda rural" fait plusieurs préconisations, notamment en termes d'emploi et de formation professionnelle des jeunes ruraux, afin de réduire les inégalités territoriales.

Partant de l'objectif des élus locaux de rendre attractifs leurs territoires et d'y fixer les jeunes ruraux, la Mission propose la création d'un Pack jeunesse, délivré en mairie, qui permettrait aux 16 ans et plus d'accéder à la formation, à la culture, au sport, à la mobilité et au numérique. Concernant la formation, ce serait de faciliter l'accès à des brevets professionnels du sports et de l'animation.
Elle préconise également une action renforcée des missions locales sur ces territoires de campagne pour repérer les jeunes en situation de décrochage ou de fragilité et la création d'un "Erasmus rural" pour donner à ces jeunes la possibilité de partir à l'étranger.
La mise en place de "campus ruraux de projets" pourraient également favoriser le développement de création d'activités des jeunes ruraux, de faciliter l'émergence d'idées et de les accompagner dans leurs projets, en lien avec des lieux de de vie et de rencontres adaptés aux besoins et aux attentes de ces jeunes. 

Pour soutenir l'emploi et la formation professionnelle en milieu rural, la Mission propose qu'une large campagne de communication soit engagée dans la promotion des opportunités d'emplois des territoires ruraux, associées à la qualité de vie (nature, télétravail...). Et selon elle, l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée", qui a fait ses preuves, doit être étendue à 30 nouveaux territoires ruraux. Elle recommande que la formation professionnelle soit reconnectée aux besoins des territoires et les Régions ont un rôle prégnant dans la territorialisation de leurs politiques de formation via le plan d'investissement dans les compétences, co-construit avec les entreprises locales, les intercommunalités, les universités et organismes de formation ainsi que les services publics de l'emploi et de l'insertion.

Face aux difficultés de recrutement d'agents communaux et de secrétaires, il importe de soutenir les formations de ces travailleurs locaux et de valoriser le dispositif "Parcours emploi compétences" piloté par Pôle emploi. La Mission soutient également des initiatives qui peuvent faciliter le recrutement en milieu rural, comme le volontariat territoriale en entreprise, la création d'une formation pour les animateurs de tiers-lieux ou le déploiement de "campus connectés" pour les apprentis ou les stagiaires de la formation continue (formation à distance, tutorat, etc).

Lire le rapport


Ajouter un commentaire sur le site