300 points France Services seront déployés au 1er janvier 2020

Emploi et insertion professionnelle

300 points France Services seront déployés au 1er janvier 2020

Annoncées par le Président de la République à l’issue du Grand débat, des maisons « France Services » verront le jour, dans chaque canton (prioritairement dans les cantons ruraux et les quartiers prioritaires de la ville).
Le Premier ministre a transmis le 1er juillet 2019 aux préfets de région et de département une circulaire relative à la création de « France Services". Des annexes précisent le bouquet de services et l’organisation de ce réseau.

France Services poursuit trois objectifs : une plus grande accessibilité et simplicité des démarches administrative (notamment avec des services publics itinérants, les bus France Services), une qualité de service renforcée avec la mise en place d’un plan de formation d’agents polyvalents et des services homogènes.

La circulaire recommande qu’un minimum de deux agents soit formé à l’accompagnement et à la prise en charge des usagers.
La formation des agents de France Services sera assurée par le CNFPT avec lequel le commissariat général à l’égalité des territoires a défini un nouveau référentiel de compétences destiné à l’ensemble des agents de ce nouveau réseau.

L’offre de service du réseau couvre un champ large :

  • Formation, emploi, retraite
  • Prévention Santé
  • Justice
  • Budget
  • Logement, mobilité et courrier
Sur le volet Formation/Emploi, les agents devront informer le public sur ses droits et l’aider dans ses démarches.
L’agent pourra contacter le référent Pôle emploi si la situation est complexe afin qu’il réponde directement à la personne ou l’orienter vers d’autres partenaires en cas de besoins complémentaires.
Les agents pourront appuyer le public dans la recherche d’emploi et « l’informer sur les métiers, rencontres d’employeurs, formations, et animations faites par Pôle emploi et ce au sein de la structure France Services ou par visio-entretien ».
S’agissant des informations jeunesse, les agents pourront fournir une première information d’ordre général et feront du lien avec les structures d’information et d’accompagnement (PIJ/BIJ, réseau des UDAF, des missions locales..).

Les préfets ont jusqu’au 15 septembre 2019 pour fournir une liste :
  • des Maisons de services au public (MSAP) transformées en Maisons France Services, qui obtiendront le label à la condition qu’elles respectent les exigences de qualité de services ainsi que la Charte nationale d’engagement ;
  • des projets de nouvelles implantations portés par des collectivités territoriales, des associations, des opérateurs partenaires ou par La poste.
L’objectif est de disposer de 300 points France Services, déployés au 1er janvier 2020, dans la perspective de couvrir chaque canton d’ici 2022.

Ajouter un commentaire sur le site