Pacte ambition IAE et les entreprises sociales apprenantes

Emploi et insertion professionnelle

Pacte ambition IAE et les entreprises sociales apprenantes

Après les préconisations de la Fédération des entreprises d’insertion (voir notre actu), Chantier école propose à son tour 5 recommandations sur la réforme de l'IAE en complément de 42 mesures portées collectivement avec Coorace, la fédération des acteurs de la solidarité, Emmaüs France, le réseau Cocagne et les Restos du coeur sur la réforme de l'IAE nommée "Pacte Ambition IAE : l'économie inclusive de demain". 

Ces 42 propositions ont pour objectif d'accompagner les acteurs de l'emploi, agir sur les territoires et accroître la qualité des parcours d'insertion : les six réseaux souhaitent, entre autre, un "Cdi solidaire", un "conseil régional de l’inclusion dans l’emploi", une évolution du mode de calcul des taux de sortie et une meilleure collaboration avec Pôle emploi.

Ce pacte ambition est complétée par 5 propositions de Chantier école dont notamment :

  • l'expérimentation d'une Entreprise Sociale Apprenante : un nouveau concept au service de l’innovation et du développement de l’Inclusion dans l’emploi. L'objectif est de remédier à une gestion de l'IAE par dispositifs et catégories de structures.
Il s’agirait d'organismes (labélisées ou agréées) démontrant leur capacité à mobiliser des moyens, des pratiques et des outils qualitatifs reconnus pour répondre à l’éloignement de l’emploi et s’articulant autour du triptyque «Emploi, Formation, Accompagnement».

  • faire de "la mobilité une compétence inclusive" : le réseau préconise un meilleur outillage de la phase diagnostic pour appréhender les difficultés de mobilité.

Ajouter un commentaire sur le site