29 % des bénéficiaires de la Garantie Jeunes sont en emploi 8 mois après l'entrée en dispositif

Emploi et insertion professionnelle

29 % des bénéficiaires de la Garantie Jeunes sont en emploi 8 mois après l'entrée en dispositif

La Dares dresse un bilan sur la Garantie jeunes. 229 000 jeunes ont intégré ce dispositif entre octobre 2013 et juillet 2018.

L’évaluation de l’impact du dispositif sur les trajectoires d’emploi des bénéficiaires montre qu’elle aurait augmenté le taux d’emploi des bénéficiaires de 10 points 11 mois après l’entrée en dispositif.

L’emploi durable progresse parmi les jeunes bénéficiaires après leur entrée soit 29 % des bénéficiaires sont en emploi 8 mois après l’entrée en dispositif, et 41 % au bout de 19 mois.

Ces jeunes ni en emploi, ni en études, ni en formation au moment de l’entrée en Garantie jeunes connaissaient une situation économique et sociale souvent précaire et présentaient des freins importants à l’emploi. Près de la moitié des jeunes n’ont pas validé une formation au moins équivalente au CAP-BEP, contre 18% des jeunes de 16 à 25 ans sortis de formation initiale.

Un bénéficiaire sur cinq déclare avoir arrêté ses études à 16 ans ou avant, et deux tiers à 18 ans ou avant. La Garantie jeunes bénéficie un peu plus aux hommes qu’aux femmes. Elles représentent 45 % des jeunes entrés dans le dispositif avant fin 2017.

Deux tiers de ces jeunes ont bénéficié au moins d’une immersion en entreprise selon la logique du « work first » (le travail d’abord).

Lire l'analyse

Ajouter un commentaire sur le site