Rapport prospectif sur les métiers du sport

Compétences et besoins de l'économie

Rapport prospectif sur les métiers du sport

France Stratégie et le Céreq publient un rapport pour une vision renouvelée des métiers du sport et proposent de penser une offre de formation et les besoins en compétences de la filière à l’horizon 2024.

D'après les auteurs, tout l’enjeu réside dans la capacité à repenser le lien formation-emploi dans une vision élargie des métiers du sport et à reconnaître les compétences transférables des professions de l’encadrement.

L’évolution des pratiques sportives des français transforme les métiers du sport, constat qui nécessite de renouveler la vision de la filière pour mieux définir les besoins de professionnalisation.

Sur les 227 000 emplois du sport, près de la moitié ne sont ni des emplois d’éducateurs ni des emplois de vendeurs. Le rapport recense un panorama des métiers et de compétences qui empruntent à d’autres secteurs et fonctions et participent largement au développement de l’activité sportive.
On retrouve des métiers "techniques" comme le kiné ou le designer et des métiers "transversaux" allant de la communication à la gestion. L’évolution des pratiques influence l’offre sportive qui devient plus concurrentielle et doit répondre à une demande de plus en plus personnalisée et nomade.

Ces évolutions demandent une adaptation des encadrants qui doivent développer des compétences sociales et relationnelles, techniques du fait de la diffusion des innovations numériques ; et administrative, financière, voire commerciale à cause de la concurrence accrue entre structures et de la diversification de leurs ressources.


Lire le rapport

Ajouter un commentaire sur le site