Accompagner les métiers et l’évolution des compétences dans l'industrie du recyclage

Compétences et besoins de l'économie

Accompagner les métiers et l’évolution des compétences dans l'industrie du recyclage

Les centres de tri voient leur nombre diminuer, mais leurs capacités, leurs technologies et les savoir-faire de la collecte évoluent. Dans le même temps, de nouveaux besoins apparaissent quant aux métiers du recyclage et de la régénération des matières premières.

L’économie circulaire, intégrée au cœur de dispositifs de production et de consommation, sera créatrice d’emplois nouveaux correspondants à des qualifications nouvelles.

Un diagnostic partagé de l’impact des transformations sur l’emploi et les compétences sera établi, en ciblant les métiers concernés et les besoins en compétences. L'étude prospective comportera un état des lieux des certifications et formations déjà accessibles et définira les blocs de compétences nécessaires à d’éventuelles compétences non couvertes.
Elle intégrera si besoin le champ plus vaste de l’économie circulaire (écologie industrielle et territoriale, économie de la fonctionnalité, allongement de la durée de vie, …) afin d’identifier les passerelles inter sectorielles.

Par la suite, une évolution de l’offre de formation et des certifications est envisagée pour répondre aux besoins de recrutement des entreprises et aux évolutions des compétences des salariés. Un EDEC (engagement de développement de l’emploi et des compétences) sera mis en œuvre afin d'accompagner les entreprises et les salariés.

Le projet prévoit aussi la construction de réponses et d’ingénieries innovantes sur les parcours de formation et sur l’accompagnement RH des entreprises. Une vigilance devra être apportée aux managers intermédiaires qui pourront faire l’objet d’un accompagnement par des entreprises volontaires.

Cette démarche est l'un des projets prévu par le Contrat stratégique de filière « Transformation et valorisation des déchets » qui a été signé le 18 janvier 2019 pour répondre aux principaux défis et développer en France une industrie du recyclage performante et compétitive à l’échelle internationale. Les cinq autres projets structurants vise à :

  • Développer et soutenir l’incorporation de matières premières de recyclage dans les produits finis ;
  • Accompagner la croissance des besoins en valorisation énergétique des fractions non recyclables ;
  • Accompagner les acteurs de la recyclabilité et le potentiel de valorisation par la mise en place d’un réseau d’expertise ;
  • Accélérer la croissance des entreprises et développer leur présence sur les marchés internationaux ;
  • Accélérer la robotisation des centres de tri.
L’ensemble des travaux précédemment réalisés sont disponibles sur un site lié aux métiers du recyclage.

Ajouter un commentaire sur le site