Convention pour la mise en œuvre du Plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat des femmes en Nouvelle-Aquitaine

Entreprise et aides aux employeurs

Convention pour la mise en œuvre du Plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat des femmes en Nouvelle-Aquitaine

Partant du constat que les femmes entreprennent moins que les hommes et qu'il était indispensable de mieux accompagner les femmes entrepreneures, un accord-cadre national sur la création d’entreprise par les femmes a été signé par l’État, le groupe Caisse des dépôts ainsi que BNP Paribas et la Caisse d’épargne en octobre 2017.
Chaque Région a été appelée à décliner cet accord-cadre en adoptant un Plan d’Actions Régional (PAR) pour la période 2018-2020. 

L’État, la Région et la Caisse des dépôts ont donc uni leurs efforts dans le cadre d’un plan d’actions régional (PAR) en Nouvelle-Aquitaine pour promouvoir et développer l’entrepreneuriat des femmes.
Le Conseil régional, la Direction Régionale Nouvelle-Aquitaine de la Caisse des Dépôts, le Directeur régional Sud-Ouest de BNP Paribas et la Caisse d'Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, ont signé le 12 juin 2018, la convention relative à la mise en œuvre de ce Plan d'Actions Régional pour l'entrepreneuriat des femmes en Nouvelle-Aquitaine pour la période 2018-2020.

Les actions du PAR s'articulent autour de 4 priorités :

  • La création et la reprise d’entreprises par les femmes, de la sensibilisation à l’accompagnement post-création ;
  • L’accompagnement à l’accès aux financements ;
  • Le développement des actions dans les territoires fragiles, notamment en milieu rural et dans les quartiers politiques de la ville, et auprès des publics jeunes ;
  • La valorisation de l’entrepreneuriat féminin par la formation et la communication.
Il se fixe également pour objectif de porter la part des femmes créatrices d'entreprise à 45% à terme, et de favoriser la pérennité des entreprises, en augmentant sensiblement la proportion de femmes entrepreneures ayant bénéficié d'une action d'accompagnement post-création.

Consulter le communiqué de presse

Ajouter un commentaire sur le site