Filière automobile : un plan d’actions pour relever des défis majeurs

Compétences et besoins de l'économie

Filière automobile : un plan d’actions pour relever des défis majeurs

Si les indicateurs de la filière automobile sont repassés au vert, la filière automobile reste confrontée à des défis majeurs :

  • disruption technologique, liée notamment à l’agenda environnemental, avec le moteur électrique et l’évolution du mix énergétique,
  • disruption numérique avec le véhicule connecté, intelligent, autonome et la question de la protection des données,
  • disruption sociétale, avec de nouvelles offres de mobilité et une profonde évolution du rapport à la voiture.
La filière a élaboré un plan d’actions pour y faire face. Son comité stratégique a acté le 22 mai 2018 une feuille de route sous la forme d’un contrat de filière 2018-2022 engageant l'Etat et les représentants de la filière.
Tous les leviers permettant la transformation de la filière seront actionnés : énergie, compétitivité, digital, environnement, capital humain.

La formation des salariés est au cœur de cette transformation afin d'anticiper les mutations vers les nouveaux métiers et les nouvelles compétences qu’implique la révolution des mobilités. Le plan d'actions prévoit notamment :

  • d'augmenter de 50% d’ici fin 2022 le recours à l’apprentissage et à l’alternance, notamment pour les salariés en reconversion (bac pro, BTS, ingénieurs) compte tenu de l’évolution des besoins en compétences.
  • d'actualiser les études prospectives sur l’impact des mutations sur l’emploi et les compétences
  • d'élaborer 20 nouveaux parcours de formation adaptés ces mutations d’ici fin 2021, dans le cadre du programme « Attractivité, Emploi, Compétence » (ACE).
  • d'ouvrir le portail de l’emploi des services de l’automobile en juillet 2018
  • de poursuivre le déploiement de Campus Métiers et Qualifications Automobile avec les Régions et les rectorats.
  • de créer un programme Compétence-emploi IV « L’automobile, des métiers d’avenir, des entreprises qui recrutent » en faveur des entreprises de service
  • d'élaborer une feuille de route pour mobiliser et mettre en cohérence l’ensemble des outils disponibles et de mettre en place un EDEC Automobile 
  • de mobiliser le PIC pour former des jeunes aux métiers en tension.
Le projet ACE a été élaboré par la PFA Filière Automobile & Mobilités dans le cadre du dispositif « Partenariats pour la formation professionnelle et l’emploi » du PIA, Programme d'investissement d'avenir (Plus d'infos).
Lire le contrat de filière

Ajouter un commentaire sur le site