Mesures d’urgence et indemnisation du chômage

Emploi et insertion professionnelle

Mesures d’urgence et indemnisation du chômage

Afin de faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, des mesures d’urgence sont mises en place depuis le début de l’épidémie pour prolonger les droits des demandeurs d’emploi pendant cette période (voir notre article).

Les adaptations temporaires des règles d’assurance chômage suivantes sont prolongées jusqu’au 30 juin 2021 :

  • Allongement de la période de référence utilisée pour le calcul de la période d'affiliation des bénéficiaires de l’ARE et des allocations pour les intermittents, du nombre de jours compris entre le 30 octobre 2020 et le 31 juin 2021.L’allongement de cette période de référence concerne aussi bien l’ouverture que le rechargement d’un droit.
  • Démissions légitimes temporaires qui ouvrent au droit au bénéfice de l’ARE afin de préserver la situation des salariés qui auraient démissionné, avant le début du confinement, en vue d'une mobilité professionnelle et concrétisée par une embauche à laquelle l’employeur a mis fin avant le délai de 65 jours de travail à compter du 1er mars ou en l’absence d’embauche effective qui devait intervenir à compter du 1er mars.

 Arrêté du 3 juin 2021

Ajouter un commentaire sur le site