Covid 19 : admission, formation et délivrance de diplômes de formations en santé en 2021

Formation tout au long de la vie

Covid 19 : admission, formation et délivrance de diplômes de formations en santé en 2021

Des mesures exceptionnelles sont prises adapter en 2021 les règles d’admission, de formation et la délivrance de certains titres et diplômes préparant aux professions médicales et paramédicales.

Pour l'accès à certaines formations, des épreuves de sélection peuvent être aménagées pour l’ensemble des candidats :

  • organisation des sélections soit en totalité, soit pour partie via les outils de communication,
  • des entretiens peuvent être supprimés,
  • la sélection peut s’effectuer par examen unique du dossier,
  • la réalisation de test de niveau professionnel et des épreuves peut être reprogrammée à une date postérieure à la fin de l'état d'urgence sanitaire.
Pour certaines formations, la composition des jurys d'épreuves d'admission peut être adaptée en accord avec l’ARS. Les membres des jurys d'admission peuvent se réunir et participer aux délibérations via les outils de communication à distance, permettant leur identification et garantissant la confidentialité des débats.

Des aménagements de formation ou d'unités d'enseignement peuvent être mis en place à l'intérieur d'un semestre, quand la situation sanitaire le justifie et qu'aucune suspension de formation n'a eu lieu.

Ces aménagements peuvent concerner les modalités pédagogiques, les thématiques, les évaluations et les délais de restitution des travaux, sans toutefois modifier les objectifs décrits dans les unités d'enseignement. Des unités d'enseignement ou des stages ou des périodes de formation clinique peuvent être dispensés ou validés au cours d'un autre semestre ou d'une autre année de formation mais pas pendant le dernier semestre.

Les typologies et évaluations de stages peuvent être adaptées au regard de la participation de l'étudiant à la gestion de la crise sanitaire liée à la lutte contre l'épidémie de covid-19.

Les épreuves d'évaluation et de validation des unités d'enseignement peuvent être organisées par voie dématérialisée.

Pour certains étudiants et sous conditions, le module ou l'unité d'enseignement relatif aux « soins d'urgence » peut être est reprogrammé. Une partie peut être assurée à distance.

Les établissements ne pouvant pas organiser les épreuves pour l'obtention des diplômes d'Etat d'infirmier de bloc opératoire, de puéricultrice, de préparateur en pharmacie hospitalière, de psychomotricien et de technicien de laboratoire médical, peuvent adapter les modalités sous conditions.

Les établissements de santé et médico-sociaux peuvent employer à temps partiel ou complet sous condition :

  • les étudiants en médecine ou maïeutique ayant validé la 2ème année et les étudiants en odontologie ou en maïeutique ayant validé la 3ème année du 1er cycle ;
  • les étudiants en soins infirmiers ayant validé leur 1ère année ;
  • les étudiants en médecine ayant validé la 2ème année du 2ème cycle.

Arrêté du 30 décembre 2020

Ajouter un commentaire sur le site