Rapports sur l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap

Emploi et insertion professionnelle

Rapports sur l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap

Comment favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap ? Les politiques publiques répondent-elles aux besoins de ces personnes et des employeurs ? Deux rapports publiés récemment répondent à ces questionnements.

L’IGAS, dans un rapport intitulé “Handicaps et emploi”, propose trois scénarios possibles d’évolution à long terme du modèle français de soutien à l’emploi des personnes handicapées, afin de mieux répondre aux défis futurs et de prévenir la rupture de la relation de travail dans des situations de plus grande vulnérabilité.

Il note que, pris en charge par les administrations plutôt qu’architectes de leur propre projet professionnel, les demandeurs d’emploi en situation de handicap peinent à réaliser leurs aspirations personnelles.

Le rapport revient longuement que la démarche d’ « emploi accompagné », qui marque une évolution dans les pratiques professionnelles. La montée en charge de ce dispositif constitue un enjeu majeur, notamment pour l’intégration et le maintien en emploi de personnes souffrant de troubles psychiques, domaine dans lequel son efficacité est reconnue.  

Cette publication de l’IGAS est à mettre en regard avec un rapport publié, en juillet 2020, par le Défenseur des droits, qui assure le suivi de l’application de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, adoptée par les Nations-Unies et ratifiée par La France.

Dans son rapport d’appréciation, il indique que le faible niveau de qualification des personnes handicapées représente, le principal frein à leur accès et à leur maintien dans l’emploi. Elles se voient, le plus souvent, cantonnées à des emplois sous qualifiés.

Dans un contexte d’évolution permanente des métiers et du marché du travail, la formation professionnelle des personnes handicapées tout au long de la vie apparaît donc comme un enjeu majeur.

Toutefois, le rapport montre que les personnes handicapées rencontrent des difficultés pour accéder aux formations, même si la loi « Avenir professionnel » prévoit plusieurs mesures afin de tenir compte de la situation particulière des travailleurs handicapés en matière de formation professionnelle : la majoration du CPF ; aménagement du CPF pour les travailleurs handicapés en ESAT, dérogation à la condition d’ancienneté pour accéder au CPF de transition, l’aménagement du dispositif de l’apprentissage et des missions des CFA afin de prendre en compte les besoins d’accompagnement particuliers des apprentis en situation de handicap…

Ajouter un commentaire sur le site