Résultats de l’enquête régionale sur le maintien à distance de l’activité de formation

Formation tout au long de la vie

Résultats de l’enquête régionale sur le maintien à distance de l’activité de formation

La crise sanitaire a imposé aux organismes de formation et CFA de développer de nouvelles stratégies pour assurer la continuité pédagogique.
Dans ce contexte, le ministère du Travail et Régions de France ont lancé une enquête  pour connaître les besoins des prestataires de formation, les difficultés rencontrées et les solutions possibles pour assurer des formations à distance.

La Dares et le Réseau des CARIF-OREF présentent les résultats de cette enquête qui révèlent qu’en Nouvelle-Aquitaine, plus de 60 % des établissements ont maintenu ou poursuivi tout ou partie de leur activité de formation.

55 % des établissements de formation ont déclaré que leurs apprenants ont rencontré des difficultés pour accéder aux contenus pédagogiques (absence de matériel informatique, connexion insuffisante à internet …).

Avant la crise sanitaire, plus de la moitié des organismes de formation ne proposaient aucune formation à distance. Avec le confinement, près du tiers des établissements a ouvert l’ensemble de ses formations à distance.

Parmi les établissements ayant maintenu tout ou partie de leur activité, la plupart estiment qu’au moins la moitié de leurs apprenants étaient en capacité de suivre la formation à distance. Ce chiffre place la Nouvelle-Aquitaine au-dessus de 10 points de la moyenne nationale (73 %). Mais pour 17 % des établissements, les apprenants n’étaient pas en mesure de suivre la formation à distance.

Comme au niveau national, le recours aux outils synchrones s’est fortement développé pour maintenir l’activité à distance et particulièrement les web conférences, suivis des outils de messagerie ou de partage de fichiers.

S’agissant de la transformation de leur activité, les établissements expriment principalement des besoins pour le financement des équipements, en ingénierie pédagogique (conception de ressources spécifiques et scénarisation pédagogique de parcours) et la formation de formateurs. Ce dernier besoin est encore plus important en région (49 % contre 39 % au niveau national).

Voir tous les résultats régionaux et nationaux

Ajouter un commentaire sur le site