L’Agefiph adapte et amplifie ses mesures exceptionnelles

Entreprise et aides aux employeurs

L’Agefiph adapte et amplifie ses mesures exceptionnelles

L’Agefiph a décidé d'adapter et d'amplifier les mesures exceptionnelles prises pour accompagner la reprise et répondre aux besoins des entreprises et des personnes en situation de handicap.
Les mesures annoncées en avril sont prolongées jusqu’au 30 septembre 2020 (sans changement pour les mesures d'aide aux entrepreneurs en situation de handicap, lesquelles restent mobilisables jusqu'au 31 décembre 2020). 

Des nouvelles aides exceptionnelles de sécurisation du parcours des apprentis et des alternants handicapés sont créées pour les entreprises de moins de 250 salariés :

  • Contrats d'apprentissage en cours d’exécution : 1 500€ pour un apprenti âgé de moins de 18 ans et jusqu'à 21 ans ; 2 000€ jusqu'à 35 ans et 2 500€ au-delà.
  • Contrats de professionnalisation en cours : 1 500€ pour un alternant de moins de 40 ans ; 2 000€ jusqu'à 50 ans et 3000€ pour un alternant âgé de plus de 51 ans.
Ces aides sont réservées aux contrats en cours au moment du dépôt de la demande et se poursuivant au-delà du 31 août 2020. L’aide est mobilisable par un employeur qui aurait bénéficié de l'aide initiale de l'Agefiph.

La majoration annoncée des primes pour la conclusion de nouveaux contrats de professsionnalisation ou d’apprentissage sera prochainement précisée en complémentarité des décisions gouvernementales.

A noter par ailleurs :

  • l'adaptation de l’aide exceptionnelle aux déplacements pour une reprise d’activité ou une formation : prise en charge des déplacements pour éviter l’utilisation des transports en commun. Son montant maximum est ramené à 100 €/jour
  • le prolongement de l’aide exceptionnelle au parcours de formation de 500 € pour les apprentis et les stagiaires en formation pour poursuivre leur cycle de formation à distance.

Ajouter un commentaire sur le site