Un financement européen pour protéger les emplois et soutenir une  économie verte, numérique et inclusive

Emploi et insertion professionnelle

Un financement européen pour protéger les emplois et soutenir une économie verte, numérique et inclusive

La Commission européenne propose des changements pour que les financements de l'UE répondent aux principaux défis sociaux et de l'emploi de l'après-crise, et pour accompagner les travailleurs vers les transitions verte et numérique en investissant dans des opportunités de compétences, dans une société plus  inclusive.
Le FSE + sera le principal instrument financier de mise en œuvre du socle européen des droits sociaux . Le FSE déjà existant et le Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) seront renforcés.

Les ressources supplémentaires du FSE devraient être destinées principalement à soutenir :

  • le maintien de l'emploi, notamment par le biais de programmes de chômage partiel et d'un soutien aux travailleurs indépendants pour protéger leurs revenus
  • la création de nouveaux emplois, notamment pour les personnes en situation de vulnérabilité
  • des mesures pour l'emploi des jeunes
  • l'Éducation et la formation
  • le développement des compétences, notamment pour accompagner les transitions verte et numérique
  • l'amélioration de l'accès aux services sociaux et de santé.
A plus long terme, pour le budget 2021-2027 de l'UE, la Commission a proposé d'importants amendements à sa proposition relative au FSE + (voir notre info) pour renforcer :

  • l'emploi des jeunes : les États membres dont le taux moyen des 15 à 29 ans sans emploi, ni études, ni formation est au-dessus du taux européen devraient investir au moins 15%  de leurs ressources FSE + (contre 10% initialement prévu) dans des actions ciblées de soutien aux jeunes. 
  • la lutte contre la pauvreté des enfants : tous les États membres devraient allouer au moins 5% de leurs ressources FSE + à des mesures dans ce domaine.
  • les transitions verte et numérique : en stimulant les investissements dans les compétences.
Pour être mieux préparé aux futures situations d'urgence, le FSE + comprendrait un mécanisme permettant de modifier rapidement les règles de gestion des fonds européens.

A noter aussi la proposition d'une dotation supplémentaire du Fonds pour une transition juste prévu par le Pacte vert pour l'Europe pour atténuer les impacts socio-économiques de la transition vers la neutralité climatique dans les régions les plus touchées, en soutenant par exemple la requalification des travailleurs.

Ajouter un commentaire sur le site