Deux hauts-commissaires aux compétences, et à l'inclusion dans l'emploi et l'engagement des entreprises

Formation tout au long de la vie

Deux hauts-commissaires aux compétences, et à l'inclusion dans l'emploi et l'engagement des entreprises

Le haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi est remplacé par :

- Un haut-commissaire aux compétences chargé de concourir à la définition et à la mise en œuvre des politiques visant la transformation des compétences, liée notamment au développement du numérique, dans le domaine de la formation professionnelle tout au long de la vie. Jean-Marie MARX a été nommé à ce poste. Il a pour missions :

  • d'assurer le déploiement du PIC, en promouvant, notamment par le recours aux outils numériques, la transparence, la qualité et le caractère innovant de l'offre de formation proposée aux demandeurs d'emploi, ainsi que l'adéquation entre l'offre de formation et les besoins en compétences des entreprises à court, moyen et long terme ;
  • de contribuer à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle, de renforcer l'accès à la formation et de promouvoir les actions de formations innovantes ;
  • de contribuer à la mise en cohérence des diagnostics et des travaux prospectifs sur les besoins de compétences, en favorisant l'harmonisation des nomenclatures et l'articulation des outils de collecte.
- Un haut-commissaire à l'inclusion dans l'emploi et à l'engagement des entreprises chargé de concourir à la définition et la mise en œuvre des politiques d'insertion par l'activité économique, d'emploi des personnes handicapées, d'engagement des entreprises en matière d'inclusion et d'innovation sociale en matière d'emploi. Thibaut GUILLUY a été nommé à ce poste. Il a pour missions :

  • d'assurer le déploiement du pacte d'ambition pour l'insertion par l'activité économique ;
  • d'assurer le déploiement de l'engagement national de développement des entreprises adaptées « Cap vers l'entreprise inclusive 2018-2022 », et plus généralement de proposer des mesures, le cas échéant expérimentales, favorisant l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap ;
  • de promouvoir les innovations sociales et les démarches inclusives portées par les entreprises et d'assurer la coordination de l'action de l'Etat et de ses opérateurs en faveur du développement de l'inclusion dans l'emploi et de la mobilisation des entreprises dans le cadre du déploiement de l'initiative nationale « La France, une chance, les entreprises s'engagent ».
    Il apporte son concours à la conception et au déploiement du service public de l'insertion.
Décrets n° 2020-265 et 266 du 17 mars 2020

Ajouter un commentaire sur le site