Près d’un jeune actif sur deux quitte son premier emploi dans l’année suivant son embauche

Emploi et insertion professionnelle

Près d’un jeune actif sur deux quitte son premier emploi dans l’année suivant son embauche

L’Observatoire du premier emploi (Ipsos pour My Job Glasses) publie une étude qui vise à mieux cerner la perception qu’ont les jeunes français entre 18 et 30 ans de leur première expérience professionnelle. Les résultats révèlent ainsi qu’ils se sentent mal préparés à entrer dans la vie active.

Près d’un jeune actif sur deux (46%) quitte son premier emploi dans l’année suivant son embauche. Pour la majorité d’entre eux, cette démission est volontaire (63%), et motivée par l’orientation vers un poste jugé « plus intéressant » (27%), ou parce que le poste ne correspondait pas à l’idée qu’ils s’en faisaient (19%).

Parmi les actifs, le choix de leur premier emploi est justifié par hasard ou nécessité (60%), plutôt que par passion (25%). Seul 1 jeune sur 5 a pu convertir son expérience en entreprise en premier job même pour les BAC +5 et plus.

66% des jeunes estiment être mal préparés à la recherche d’un premier emploi et à la réalité de la vie active par leur établissement. Seuls 55% des jeunes disent que leur établissement a organisé des rencontres avec des professionnels et parmi eux 1 sur 2 trouve que les forums étaient inutiles. 

Les jeunes se trouvent globalement mal préparés aux échanges avec des professionnels en poste (59%), et déplorent l’inexistence de rencontres avec des professionnels dans le cadre de l’enseignement supérieur (40%), sur un format qui n’est pas toujours jugé optimal, notamment lors des forums, perçus comme inutiles par un jeune sur deux (50%).

Lire l'étude

Ajouter un commentaire sur le site