Les services de l’automobile toujours dynamiques en 2019

Emploi et insertion professionnelle

Les services de l’automobile toujours dynamiques en 2019

L’Observatoire des métiers des services de l’automobile (OPMQ) de l'Anfa publie le rapport de branche des services de l’automobile 2019, présentant les données statistiques les plus récentes sur la formation, les entreprises et salariés de la branche.

Quelques chiffres sont à retenir traduisant la vitalité du secteur :
  • 414 500 salariés, en hausse pour la quatrième année consécutive, soit une progression de 1,4% : cette hausse est essentiellement concentrée sur le commerce automobile, la réparation automobile, le secteur du véhicule industriel, ainsi que la location de courte durée. Inversement, l’emploi salarié recule dans les secteurs de l’enseignement de la conduite et du commerce de carburants.
Trois régions concentrent près de 41 % de la masse salariale de la branche dont 9,6 % pour la Nouvelle-Aquitaine.

  • 142 000 entreprises, chiffre en augmentation : ce sont principalement des entreprises de moins de 11 salariés qui ont vu leur volume progresser. La Creuse fait parti des 5 départements les moins dotés en entreprises de la branche,
  • 15,6% de taux d’embauche, dont deux tiers dans le commerce et la réparation automobile,
  • 3,5% d'augmentation des effectifs en formation (soit 2000 jeunes en plus) qui profite essentiellement à l’alternance, qui a vu ses effectifs progresser de 8,6 %,
  • l’insertion professionnelle s’améliore toujours pour atteindre 72 % de taux d’emploi pour les apprentis et 51 % pour les lycéens, 7 mois après leur sortie de formation.
Les salariés de la branche sont à plus de 77 % des hommes. Plus d’un quart des salariés (27,6 %) ont entre 30 et 40 ans.

Lire le rapport

Lire aussi l'étude de l'Oref sur les Métiers des services automobiles

Ajouter un commentaire sur le site