L'insertion professionnelle des diplômés 2018 des Grandes Ecoles

Emploi et insertion professionnelle

L'insertion professionnelle des diplômés 2018 des Grandes Ecoles

L'enquête 2019, réalisée auprès des Ecoles membres de la Conférence des Grandes Ecoles, révèle une insertion professionnelle très favorable pour les diplômés de 2018.

Le taux net d'emploi à 6 mois est de 89,5%, avec en tête les diplômés des Ecoles d'ingénieurs. 82,2% des embauches se font en CDI (soit +1,1% par rapport à l'enquête de 2018).

Les réseaux professionnels, le stage de fin d'études et l'apprentissage restent les portes d'entrée et la voie d'excellence pour accèder à l'emploi ; pour les apprentis, le taux net d'emploi à 6 mois est de 90,3% et 84,4% d'entre eux sont embauchés en CDI. Pour le premier emploi, l'international séduit moins : 1 diplômé sur 8 est en emploi à l'étranger, principalement en Europe.

Le salaire brut moyen annuel augmente également : 34 920 € hors primes contre 34 122 € signalés dans l'enquête 2018. Toutefois l'inégalité salariale entre femmes et hommes persiste, avec un écart de salaire à l'embauche de 6 %, lié à la différence de statut (moins de femmes cadres que les hommes) et au recrutement des femmes dans des secteurs moins rémunérateurs.

Consulter l'étude

Ajouter un commentaire sur le site