Une instruction définit la stratégie de performance des missions locales (2019-2022)

Emploi et insertion professionnelle

Une instruction définit la stratégie de performance des missions locales (2019-2022)

Une instruction du 16 mai 2019 définit la stratégie pluriannuelle de performance des missions locales pour la période 2019-2022.
Une annexe à ce document propose un nouvel outil d’analyse de la performance, centré sur dix indicateurs.

Cette instruction définit les conditions de la globalisation des crédits au titre de l’accompagnement des jeunes.
L’enveloppe régionale disponible pourra être majorée jusqu’à 10 %, en fonction de l’atteinte ou non des objectifs.

L'instruction porte plusieurs ambitions stratégiques :

  • Un enjeu de gouvernance par la coordination renforcée impulsée par l’État des différents financeurs des missions locales pour la fixation cohérente des attendus et objectifs portés en faveur de l’insertion des jeunes sur les territoires ;
  • Un enjeu d’offre de services par la différenciation réaffirmée et accentuée de l’offre des missions locales à destination des jeunes et des entreprises, s’appuyant sur les travaux portés par le réseau des missions locales et retranscrit dans le cadre national de référence ;
  • Un enjeu de présence territoriale par la structuration du mode d’intervention des missions locales en tant que réseau mais également par le biais d’une coopération renforcée avec les autres acteurs du service public de l’emploi, parmi lesquels Pôle emploi ;
  • Un enjeu de performance dans les objectifs fixés et les moyens apportés.
Les missions locales devront être en mesure de proposer rapidement un diagnostic approfondi de la situation du jeune.
Il est attendu des missions locales qu’elles permettent la construction de parcours sans rupture pour les jeunes et un meilleur repérage des plus vulnérables. Ces parcours doivent prioriser, par la formation et l’apprentissage, le développement des compétences.

Il est également attendu qu’elles renforcent le travail d’animation et de développement d’un réseau d’employeurs partenaires, en lien avec Pôle emploi, les organisations professionnelles, les chambres consulaires et les autres acteurs territoriaux de l’emploi. Il s’agit, tant au sein du réseau des missions locales qu’avec les agences de Pôle emploi, de renforcer les synergies entre les conseillers en charge de l’accompagnement et ceux en charge des entreprises et de mettre en place des actions d’information sur les opportunités offertes dans les métiers en tension.

Elles devront s’inscrire dans une démarche qui devra être mise en œuvre, au sein du réseau, par la mutualisation au niveau régional, infrarégional ou entre plusieurs missions locales des fonctions support mais aussi des fonctions « métier ».

Plus largement, il s’agit de développer de nouvelles synergies et une meilleure articulation entre Pôle emploi et les missions locales.

Instruction n°2019/89 du 16 mai 2019 et ses annexes

Ajouter un commentaire sur le site