Orientation scolaire : cadre national de référence entre l’Etat et les Régions

Projets et évolution professionnelle

Orientation scolaire : cadre national de référence entre l’Etat et les Régions

Prévue par la loi Avenir professionnel, l’organisation du transfert des compétences entre l’Etat et les Régions en matière d’orientation des publics scolaires vient d’être précisée dans un Cadre national de référence, signé le 28 mai 2019 entre l’Etat et le président délégué de Régions de France.

Ce document dresse le cadre de l’extension du service public régional de l’orientation (SPRO) en direction des jeunes en formation initiale : collégiens, lycéens, étudiants, apprentis des établissements de l’enseignement secondaire publics et privés sous contrat relevant des ministères en charge de l’éducation nationale et de la jeunesse, de l’agriculture et de la transition écologique et solidaire, les établissements publics et privés sous contrat d’association avec l’État de l’enseignement supérieur ainsi que les CFA. 

Le cadre national de référence prévoit que l’État contribue à l’appropriation par les élèves, les apprentis et les étudiants de l’information sur les métiers et les formations, dans le cadre des actions organisées dans les établissements par les équipes éducatives.

Il revient aux Régions de favoriser l’ouverture sur le monde économique et professionnel, de réaliser une documentation de portée régionale, d’organiser des actions d’information sur les formations et les métiers et de diffuser l’information nationale et régionale.

Au niveau de chaque région académique, ce cadre national a vocation à être décliné sous la forme d’une convention définissant les modalités concrètes de coordination des actions de l’Etat et des Régions, en précisant le rôle de chacun selon les ressources et spécialités locales.

Le dossier de presse présente des exemples d’initiatives dans les régions pour une meilleure information sur les formations et les métiers, et notamment en Nouvelle-Aquitaine où des Assises de l’orientation se sont tenues en février 2019 à Limoges (plus d’infos).

Il apporte également des précisions quant au temps dédié à l’accompagnement des élèves pour l’élaboration de leur projet d’orientation : objectifs, modalités d’organisation, axes pédagogiques, acteurs.

Enfin il aborde également les nouvelles formes de collaboration régionale et notamment l’action « Territoires d’innovation pédagogique » du 3ème programme d’investissement d’avenir (PIA 3) et rappelle la constitution sur les territoires d’écosystèmes de l’orientation.

Ajouter un commentaire sur le site